Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 14:46

Le procès Scopes, plus connu sous le nom de procès du singe (Scopes Monkey Trial), est un procès qui eut lieu à Dayton (Tennessee) aux États-Unis du 10 au 21 juillet 1925 et qui opposa les fondamentalistes chrétiens, défendus par le procureur et homme politique William Jennings Bryan, aux libéraux défendus par Clarence Darrow.

Le jugement a vu la condamnation de John Thomas Scopes, professeur de l'école publique de Dayton soutenu par l'Union américaine pour les libertés civiles au versement d'une amende de cent dollars pour avoir enseigné la théorie de l'évolution à ses élèves en dépit d'une loi de l'État du Tennessee, le Butler Act, interdisant aux enseignants de nier « l'histoire de la création divine de l'homme, telle qu'elle est enseignée dans la Bible ».

Le procès, qui était un stratagème des libéraux pour faire abolir le Butler Act, a connu une résonance dans tout le pays et, bien que Scopes fût condamné, la victoire médiatique est généralement attribuée aux évolutionnistes. Le Butler Act restera quant à lui en vigueur jusqu'en 1967.

 

La pièce de théâtre, le film:

Aux États-Unis, un jeune professeur, Bertam Cates, du Tennesse est arrêté en 1925 pour avoir donné cours sur les théories évolutionnistes de Darwin. Un procès a lieu... Inspirée d’une histoire vraie par le truchement d’une pièce de théâtre, Procès de singe relate le procès retentissant qui opposait deux ténors du barreau à propos de Darwin et de la Bible. Le prétexte, les cours dispensés par un professeur, est rapidement évacué : les premières minutes le montrent en cours, vite arrêté ; et si le scénario ajoute une intrigue sentimentale, elle ne lui apporte pas grand chose. Car le morceau de roi, c’est évidemment le procès, dans ce genre singulier qu’est le film de prétoire : genre codifié, avec ses rebondissements, ses plaidoiries et son affrontement. Celui-ci oppose deux géants hollywoodiens, Frederic March et Spencer Tracy. Mais si le second compose tout en nuances le portrait complexe d’un avocat contempteur de l’obscurantisme, le premier est trop caricatural pour convaincre entièrement : il grimace, cabotine, loin de l’élégance subtile de ses grands rôles.

Il serait néanmoins dommage de ne pas voir Procès de singe, d’abord, on l’a dit, pour la performance incroyable de Tracy. Mais aussi pour de beaux moments : l’affrontement final, merveille d’écriture, ou la fin déchirante de Brady, soutenu par sa femme. Mentionnons au passage le jeu de Florence Eldridge qui compose avec pudeur son personnage effacé.

Mais il faut bien le dire, il reste une raison de voir cette pièce : c’est que ce combat, qu’on croyait d’arrière-garde, reste d’actualité ; le créationnisme n’est pas mort, il se regonfle même d’une énergie nouvelle. En ce sens, Procès de singe mérite d’être regardé, montré, médité. La fin, ambiguë, semble renvoyer dos à dos la Bible et Darwin, et balaie le personnage cynique interprété avec classe par Gene Kelly. De quoi longuement réfléchir ...

 

Extrait du Journal: Julia Levitan, 15 (left) plays Rachel Brown, and Hannah Moore, also 15, plays E.K. Hornbock In Manasquan High School's production of "Inherit tho Wind." Weisert said the play, which draws on the talents of 40 students on stage and 20 to 25 working behind the scenes, has drawn the attention of the science and history departments at the high school and that some of the school's faculty members even have cameo roles in the production. "It's intense stuff and, of course, when all else fails, this is a play about people's rights and people thinking This is a freedom we need to keep in the forefront, the right to think," he said.

Asbury Parkv Press from Asbury Park New Jersey- Inherit the wind, théâtre Jack Nicholson, Manasquan

Asbury Parkv Press from Asbury Park New Jersey- Inherit the wind, théâtre Jack Nicholson, Manasquan

Julia Levitan joue Rachel Brown (avec la lettre) et Hannah Moore juste derrière

Julia Levitan joue Rachel Brown (avec la lettre) et Hannah Moore juste derrière

Julia Levitan - Inherit the wind

Julia Levitan - Inherit the wind

Le procès du singe (Inherit the wind), Julia Levitan, actrice, joue au théâtre Jack Nicholson...
Partager cet article
Repost0

commentaires